Les meilleurs outils pour marquer les repères en couture

Matériel marquage sur tissu
4+

Pourquoi marquer vos repères sur votre tissu en couture ?

Tous les patrons de couture comportent des repères qu’il faut marquer sur le tissu : sommets de pince, emplacement d’une poche, positionnement des boutons et des boutonnières, etc.

Reporter ces repères est indispensable pour assembler le vêtement avec précision et plus de facilité.

Dans cet article, je vous partage les outils que j’utilise – ou non – pour marquer mes repères sur le tissu lorsque je fais de la couture. Je vous indique ensuite mes préférés à toujours avoir dans son matériel de couture que l’on soit débutante ou experte !

Quelques précautions avant de marquer vos repères sur le tissu.

Le choix d’un outil dépend bien entendu de plusieurs critères :

  • La couleur du tissu : foncé ? clair ? blanc ?
  • L’épaisseur du tissu : une matière fine, délicate, transparente ? un tissu relativement épais ?
  • Le grain du tissu : la matière est-elle rêche ? granuleuse ? lisse ?
  • L’emplacement du repère à marquer : le repère est-il situé dans un endroit discret ou qui sera caché par une couture ou un autre élément du vêtement ?

En fonction de ces critères, l’outil choisi marquera le tissu de manière plus ou moins visible. Mais veillez toujours à faire un test rapide dans un coin de votre tissu.

Pour cela, faites un trait sur le tissu et observez la réaction de la matière au contact de l’outil de marquage choisi dans les situations suivantes :

  • Le passage au fer avec et sans vapeur (test #1)
  • Le frottements avec la même matière (test #2)
  • Le passage sous l’eau (test #3)

Vous constaterez immédiatement si l’outil marque suffisamment/ trop/ pas assez et s’il est adapté ou non !

Les principaux outils de marquage des repères en couture

Il existe de nombreux outils de marquage pour les tissus. Mais vous trouverez ci-dessous ma sélection personnelle issu de mon expérience.

Outils de marquage des repères en couture : craie, porte-mine, crayon ... Cool Pharaon - Le fil à la gratte

1. Le stylo magique ou stylo frixion.

Tout d’abord, parlons de l’Indispensable stylo frixion ! Je l’utilise pour des tissus non délicats qui ne craignent rien. Il est sensé être invisible mais vérifiez au préalable que le stylo ne laisse aucune marque jaunâtre ou blanchâtre sur le tissu après le passage du fer.

2. Le porte-mine craie de Bohin.

C’est l’un de mes outils préférés. Je l’utilise sur des tissus de couleurs foncées. La mine est sèche et blanche. Elle laisse juste un point discret et suffisamment visible pour travailler avec précision. Elle est pratique pour marquer l’arrivée d’une pince ou pour pointer le placement d’une poche. Il est aussi possible de choisir la couleur de la mine, ce qui est utile quand on utilise des tissus de couleurs différentes. Il faut compter un peu moins de 10 euros pour cet outil.

3. Un autre modèle de porte-mine de Bohin.

Je l’avais acheté quand j’ai commencé la couture. Mais le trait est trop épais et manque de précision pour mon usage actuel. En revanche, je pourrai l’utiliser pour marquer d’une croix l’envers d’un gros lainage par exemple.

4. Le crayon.

Un autre outil que je n’utilise pas. Comme le porte-mine n°3, ce crayon manque de précision et nécessite d’être taillé fréquemment. L’option porte-mine, quoique plus fragile, est plus pratique à cet égard.

5. La bonne vieille craie.

Je ne l’utilise guère. Ces craies ne durent jamais bien longtemps avec moi : je les fais tomber et il ne m’en reste que des fragments. Sur les lainages et/ ou les tissus foncés, je leur préfère l’outil n°6.

6. Le Chakoner.

Mon professeur de montage à l’École de la Chambre Syndicale (maintenant l’IFM) ne jurait que par cet outil. Le trait est fin, précis. La poudre est déversée par une petite roue qui tourne. J’adore le petit bruit qu’elle fait. Il est aussi possible de choisir la couleur de la craie. C’est l’outil que j’ai utilisé pour tracer ma robe Archer directement sur le tissu. Un chakoner coûte environ 15 euros, ce qui en fait l’outil de marquage le plus cher de cette sélection.

7. La roulette de Prym.

Dernier matériel de cette série : la roulette de Prym. C’est un outil de marquage équivalent au Chakoner. Je trouve le trait légèrement plus épais, mais cela reste très correct. Son coût est de moins de 10 euros. Il est aussi possible de lui associer un guide pour tracer des marges de couture, mais je ne l’ai jamais testé.

Mon top 3 du matériel de couture pour bien marquer vos repères.

En fin de compte, et sans ordre particulier, mes trois outils préférés sont :

  • Le stylo frixion (outil n°1 sur la photo)
  • Le porte-mine extra-fin de Bohin (outil n° 2)
  • Le chakoner (outil n° 6)

Comment marquer des repères sur des tissus fins ?

Pour les tissus délicats (des tissus très fins comme certaines soies ou des dentelles), le marquage sur le tissu est à éviter et les outils présentés ci-dessus ne sont pas recommandés. Alors, comment faire pour marquer sans risquer d’abimer la matière ? Les solutions que j’ai pu voir et expérimenter en atelier sont de soit passer un fil directement dans le tissu en veillant à ce qu’il tienne bien tout en restant facile à défaire, soit passer un fil à la fois dans le tissu et le papier de soie.

En définitive, pas de secret ni de raccourci pour les tissus délicats !

D’ailleurs, une dernière astuce utile : la couleur du fil choisi pour le bâti a toute son importance : il doit être visible sans laisser de résidus d’une couleur contrastante. Quand on défait un bâti, il peut subsister des restes de fil emprisonnés dans les fibres et qui peuvent se voir.

Et vous ? Quels sont vos outils de marquage préférés en fonction des tissus ?

Merci pour votre passage ici et à bientôt !

4+

04 commentaires sur “Les meilleurs outils pour marquer les repères en couture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

efficitur. libero. sed Sed risus. ultricies